Du marteau-piqueur du tramway de Wellington à la Lumière en Inde, une boucle de conscience

Dans cette dédicace pour un disque qui n’a jamais vu le jour en 1984 (l’artiste ayant été remercié par sa maison de disques, insaisissable et plus assez lucratif), tout le chemin de conscience, depuis le protest-song des débuts et la révolte des années 70, en passant par la mystique poétique de Leonard Cohen, vers le travail sur la conscience dans un monde qui moralement et matériellement s’effondre, pour préparer et participer à la Lumière qui vient.14705647_1083732955077873_5536988864324243116_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s